L’Institut National Polytechnique Félix HOUPHOUËT-BOIGNY (INP-HB) est un Institut d’enseignement supérieur et de recherche dans les domaines de la technologie, de l’agriculture et des sciences de gestion situé à Yamoussoukro au centre de la Côte d’Ivoire. Depuis 2016, l’INP-HB a reçu un appui de la Banque Mondiale pour créer le Centre d’Excellence Africain Mines et Environnement Minier (CEA – MEM).

image.png TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DE DOCTORANTES REGIONALES. LOGO WORLD BANK

CONTEXTE

C’est un centre qui vise à mettre à la disposition de l’Afrique et de la Côte d’Ivoire, des ressources humaines de qualité, dans le secteur minier. Il s’agit de faire en sorte que l’activité minière soit abordée avec une approche qui permet de valoriser toutes les ressources minérales possibles depuis la surface. Le centre contribuera à l’adéquation formation emploi dans les secteurs des mines et de l’environnement minier, afin de lutter contre le chômage des diplômés. Il développera des formations qui confèreront aux diplômés des compétences leur permettant d’intégrer de façon optimale la sauvegarde de l’environnement à toutes les étapes du cycle de vie minier. Enfin il travaillera à l’émergence d’une recherche scientifique de qualité pour soutenir le développement durable du secteur minier.

OBJECTIFS DE L’APPEL A CANDIDATURE

L’un des critères d’évaluation des CEA par la Banque Mondiale est le genre. Afin de satisfaire cette exigence, il est lancé cet appel exceptionnel à candidatures pour le recrutement de six (06) candidates non ivoiriennes en vue d’effectuer leur doctorat dans le centre.

THEMATIQUES DE RECHERCHE

Sujet 1 : Impact de l’activité minière sur la teneur en métaux lourd des eaux de surface dans la région centre de la Côte d'Ivoire

Sujet 2 : Evaluation de la composition physicochimique des sols issus des opérations de lixiviation  en tas

Sujet 3 : Valorisation des sols issues des opérations de lixiviation en tas

Sujet 4 : Traitement d'effluents issues d'activités minières par électrocoagulation

Sujet 5 : Phytoremédiation des sites miniers : un criblage des plantes à activité potentielle en Côte d’Ivoire

Sujet 6: Evaluation d’impact environnemental de l’activité minière sur les eaux souterraines en aval d’une mine

Sujet 7: Développement d’un charbon actif low-cost pour l’extraction de l’or

Sujet 8: Bioremédiation de la pollution par les métaux lourds issues de l’activité minière

Sujet 9: Développement d’un procédé physico-chimique d’élimination des ions cyanure dans les eaux usées issues d’activités minières

Sujet 10: Développement d’un procédé biologique d’élimination des ions cyanure dans les eaux usées issues d’activités minières

CONDITIONS DE CANDIDATURE

1 – Être originaire d’un pays africain indépendamment de la langue

2 – Être titulaire d’un master ou tout autre diplôme réputé équivalent, en lien avec l’une des thématiques de recherche ci-dessus indiquées.

DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature à envoyer par mail doit comporter dans l’ordre indiqué, les pièces suivantes dans un fichier unique PDF : 

1 – une lettre de motivation adressée au Directeur Général de l’INP-HB. La candidate prendra le soin d’indiquer par ordre de préférence les sujets de recherche pour lesquels elle postule ou un autre sujet relatif aux mines et à l’environnement minier qu’elle pourrait proposer lors de la soumission de son dossier

2 – un curriculum vitae

3 – une copie scannée du diplôme de master ou du diplôme réputé équivalent

4 – les relevés de notes de la première et de la deuxième année de master

5 – une lettre de recommandation d’un professeur de l’Institution d’origine

6 – la copie de la pièce d’identité

DATE LIMITE DE DEPOT DES DOSSIERS

Les dossiers sont reçus jusqu’au 17 décembre 2018à 23h59 TU à l’adresse suivante : cea-mem@inphb.ci et  scolarite@inphb.ci