lstmParis, 20 décembre 2017.
La plate-forme de transfert et d’innovation du LSTM est dédiée au développement d’outils d’ingénierie écologique centrés sur la gestion et/ou la maîtrise de biofertilisants microbiens pour améliorer la croissance des plantes dans des milieux dégradés et réduire l’usage de fertilisants ou de pesticides de synthèse dans le cadre d’une Gestion durable des sols Tropicaux et Méditerranéens.

Formulaire de demande de projet

L'évaluation du projet sera basée sur les critères suivants :

  • Un chercheur ne peut diriger qu'un seul projet de recherche ;
  • Le projet répond aux objectifs et aux priorités de recherche du réseau (voir ci-dessous) ;
  • Le projet dispose d'un cadre interdisciplinaire solide ;
  • Le projet sera réalisé grâce à une étroite collaboration entre les chercheurs et les partenaires et avec les communautés locales ;
  • Le projet démontre l'éthique de pointe de la recherche avec les communautés autochtones ;
  • Le projet produira des connaissances qui auront des répercussions d'une grande portée au Canada et à l'étranger ;
  • Un plan créatif de mobilisation des connaissances est mis de l'avant dans les objectifs et le calendrier du projet, y compris la communication des résultats aux communautés autochtones.
  • La durée du projet doit être de 2 à 3 ans.

Le programme Sud Expert Plantes / Développement durable (SEP2D) a pour finalité de contribuer àl'amélioration des politiques publiques et des pratiques des entreprises pour la conservation, la lutte contre les dégradations, la restauration ou encore la valorisation du patrimoine végétal du Sud. Ce programme représente une contribution importante à la mise en oeuvre de la Stratégie mondiale des plantes et la réalisation des objectifs d'Aichi pour 2020.