15 au 20 mai 2017, développement du réseau AMEDEE

 Centre de Conférences de l’Université Mohamed VI Polytechnique

 Benguerir, Maroc

 L’Université Mohammed VI Polytechnique (Maroc), l’Université du Québec en Abitibi – Témiscamingue UQAT (Canada), l’Université Cadi Ayyad « UCA » (Maroc) et le Centre Régional du Développement du Tensif, (CDRT, Marrakech, Maroc), en partenariat avec le Centre de Recherche pour le Développement International, (CRDI Canada), l’Institut de Recherche pour le Développement, (IRD France), l’Intergovernement Forum on Mining, Minérals, Metals and Sustainable Development (IGF Canada), ont conjointement organisé, un atelier de formation sous thème de : « Mine et Développement Durable en Afrique francophone ».

Les participants de cet atelier original, au nombre de 60, proviennent des pays de l’Afrique Francophone suivants dans l’ordre alphabétique : Algérie, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gabon, Ghana, Guinée, Madagascar, Mauritanie, Niger, Maroc, RDC, Sénégal, Tunisie, ainsi que du Canada et de la France : ils relèvent de services de gouvernements, de bureaux d’études, d’opérateur privés, d’ONG, d’organismes de recherche et d’universités (voir liste des participants) ;

L’objectif principal de cet atelier est d’apprendre ensemble à échanger les expertises et les connaissances afin d’éclairer les bonnes pratiques en matière de gestion de l’environnement dans les projets miniers (en développement, en cours, fermés ou orphelins).

C’est donc dans ce contexte que s’inscrit ce premier atelier à travers six journées de formation et d’échanges, incluant deux visites techniques et une session (samedi 20 mai) dédiée au développement du réseau AMEDEE (Activité Minière, Environnement du Développement Economique, Ethiques) impliquant les chercheurs et enseignant chercheurs de l’Afrique Francophone participants à l’atelier (voir compte rendu).