Activité minière et conflits sociaux au Pérou: 'Canon minero', impacts sanitaires et droits de peuples indigènes

Le projet

Pérou
Javier HERRERA, Carola MICK

FRANÇAIS: La question de l'activité minière au Pérou est cruciale pour comprendre la réalité économique, environnementale, sanitaire, sociale et culturelle actuelle. La Defensoría del Pueblo (ombudsman), enregistre chaque mois plus de 200 conflits sociaux, dont presque 69% (146 cas) ont un caractère socio-environnemental; de ceux derniers, 65% (95 cas) sont liés l'exploitation minière (report mensuel des conflits sociaux numéro 154 de décembre 2016). Le présent projet propose une étude en deux étapes: Pendant la première année (2017) nous établissons une typologie des conflits miniers existants selon leurs caractéristiques principales: les conflits liés à la violation de droits des populations riveraines, la pollution environnementale et les résidus, les impacts sanitaires, les conflits distributifs liés à la répartition du 'canon minero', les conflits liés à l'activité minière illégale... Nous tenterons également de caractériser les conflits selon les coûts qu'ils provoquent. A partir de cette typologie nous identifions des cas emblématiques que nous étudierons de manière détaillée pendant la deuxième année du projet (2018), avec une attention particulière pour les aspects socioculturels, sanitaires, environnementaux, économiques et légaux. Troisième année (2019): publications L'objectif du projet est de contribuer à comprendre la complexité des conflits miniers au Pérou, et à la résolution de ces conflits à l'aide de propositions de mesures concrètes et appropriés à chaque cas spécifique (par exemple: revoir les seuils de référence pour la contamination, concevoir des mesures de monitorage, de formation des populations riveraines, révisions du cadre légal...). ESPAÑOL: El tema de la minería es clave en Perú, tanto desde el punto de vista económico como medioambiental, sanitario, social y cultural. La Defensoría del Pueblo del Perú enumera cada mes más de 200 conflictos sociales, de los cuales el casi el 69% (146 casos) son de carácter socioambiental, y de ésos el 65% (95 casos) tienen que ver con la minería (reporte mensual de conflictos sociales número 154, diciembre 2016). El presente proyecto propone una investigación en dos etapas: En una primera fase (año 2017) establecemos una tipología de los conflictos mineros existentes según sus principales características: conflictos debido a la violación de derechos de la población lugareña, conflictos por la contaminación medioambiental o residuos, conflictos por impactos sanitarios, conflictos distributivos relativos a la repartición del canon minero, conflictos por actividad minera ilegal... También intentaremos caracterizar los conflictos de acuerdo a los costos que provocan. Basado en esta tipología identificamos casos emblemáticos que estudiaremos en detalle en la segunda fase (año 2018) del proyecto, con una especial atención en los asuntos socioculturales, sanitarios, medioambientales, económicos y legales. Tercera fase (2019): publicaciones El objetivo del proyecto es de contribuir a entender la complejidad de los conflictos mineros en Perú y en contribuir a la resolución de estos conflictos mediante proposiciones de medidas concretas y apropiadas a cada caso específico (por ejemplo: revisar los estándares impuestos para la contaminación, establecimientos de medidas eficaces de monitoreo, capacitar y empoderar poblaciones lugareñas para asociarlas a las estrategias de monitoreo, revisión del marco legal, ...).

Catégorie R&D (Académique, finalisée, technologique, transfert) et pré-pendant- ou post activité minière
Non spécifié
Principles disciplines du projet
sociologie, économie, médecine, écologie, sociolinguistique, droit
Principales thematiques du projet
Pérou, activité minière, conflits sociaux, inégalités, impacts environnementaux, impacts sanitaires, droits de peuples indigénes
Equipes chercheurs et ingénieurs (nom, prénom, institution, discipline)
  • Javier Herrera, Directeur de recherches sciences économiques, IRD (DIAL) – INEI () - PUCP (département d'économie)
  • Carola Mick, MCF sociolinguistique, Université Paris Descartes – accueillie en délégation à l'IRD (fév. 2016- jan. 2018), UMR Ceped
Partenaires académiques scientifiques
UMR PHARMADEV, UMR Ceped, PUCP
Partenaires industriels
Non spécifié
Partenaires sociétés civiles
Instituto de Defensa Legal (IDL); Derecho, Ambiente y recursos Naturales (DAR)
Partenaires collectivites
Defensoría del Pueblo, INEI
Duree du projet
2017-2019

Valorisation du projet

Publication dans quelle revue, colloques, ateliers de restitution nationaux ou internationaux, livres, film
publication dans la revue 'Extractive Industries and Society', colloque et livre